La flore de Roumanie marque l'interférence entre les forêts de l'Europe centrale, les steppes de l'Europe de l'Est et les plantes de l'Europe méditerranéenne.

Les forêts couvrent à présent 26,6 % de la superficie du pays. Malgré le défrichement et le remplacement progressif par des plantes de culture, le patrimoine forestier comprend toujours de belles forêts séculaires (par exemple, celle d'épicéas et de conifères de Slatioara, dans le massif de Rarau, dans les Carpates orientales, appréciée comme la plus ancienne d'Europe). Jusqu'à 700 m, prédominent le chêne rouvre, le chêne pédonculé, mélangés à d'autres essences, dont l'orme, le charme, le frêne, le tilleul. Puis succèdent le hêtre, et les conifères (l'épicéa dans les Carpates orientales, le sapin dans les Carpates méridionales).

Nénufar

La végétation alpine est représentée par des prés où les graminées alternent avec les arbustes (genévrier, pin de montagne, azalée rampante, etc). La flore des montagnes environnantes de Brasov (Piatra Craiului) comporte une espèce de petit œillet très rare. La végétation de steppe (graminées), dans la plaine du Baragan et dans la région de Dobroudja, a été progressivement remplacée par des cultures. La végétation de la plaine basse du Danube se caractérise par le roseau, le jonc, le saule, le peuplier, etc.

PelicanLa faune est très riche et variée. Les forêts abritent biches, sangliers, loups, renards, blaireaux, putois, hérissons, écureuils, etc. Dans les forêts de conifères des Carpates orientales et méridionales, on rencontre le cerf, l'ours, le lynx, la martre, l'aigle, etc.

Les torrents de montagne sont assez riches en truites, les rivières en carpes et les lacs d'eau douce en perches, ombres, sandres, etc. Parmi les oiseaux des collines et des plaines, on trouve la corneille, la pie, le pivert, le faucon, la perdrix ...

Dans la steppe, le lièvre est très fréquent. La faune ornithologique du Delta compte environ 280 espèces dont les pélicans. Parmi les poissons, les plus recherchés sont les esturgeons, qui remontent le cours du Danube pour déposer leurs œufs (caviar).

Plusieurs animaux en voie d'extinction sont protégés par la loi: bison, chamois, outarde, coq de bruyère ... Il existe de nombreuses réserves naturelles et un grand parc national, fondé en 1935 (l'un des plus anciens d'Europe) qui couvre 55 000 hectares dans le massif Retezat (Carpates méridionales). La moitié de cette superficie est couverte de conifères, le reste étant formé d'un relief glaciaire très bien conservé, avec quelque 80 lacs glaciaires.

Office de Tourisme de Roumanie

www.guideroumanie.com


info@guideroumanie.com





Date

Jeudi 25 Mai 2017

 

Heure

Paris :  06h55

Bucarest : 7h55