Carte Dobrougja

La Dobroudja, située entre le Danube et la mer Noire, est le pays de la vigne et des céréales, des stations estivales ensoleillées et des ports maritimes de tradition millénaire, dont Constanta est le plus connu. Le delta du Danube, véritable paradis des oiseaux dont les pélicans en sont le symbole, est une Réserve Naturelle unique en Europe.


En Dobroudja l'une des plus vieilles montagnes du monde, le massif de Mãcin (467 m) veille sur la plus jeune terre d'Europe: le delta du Danube. Rendez-vous des oiseaux migrateurs d'Eurasie, lisière entre Europe et Moyen-Orient, ce territoire est aussi un vieux carrefour de civilisations.

 

GRANDEUR NATURE

Etrange est l'ambiance des monts de Mãcin (Muntii Mãcin), reliques de montagnes hercyniennes patinées par l'érosion. Ils font place à une procession de collines dénudées ou enveloppées de forêts de chênes, de charmes et de tilleuls. Puis un plateau ondulé, aux étendues d'herbe rase ponctuées d'arbustes et de moutons, s'incline lentement vers la mer. Ces grands espaces sont les plus arides de Roumanie: il y pleut rarement, les températures estivales dépassent les 40°C et les hivernales descendent parfois sous la barre des -30°C. Balayé par les lumières d'automne ou d' hiver, ce paysage ouvert se pare d'une austérité mystique qui contraste avec le fouillis du delta du Danube, merveille de la nature.

 

UNE TERRE DE VIEILLE CIVILISATION

Cette âpreté n'a guère freiné l'essor des civilisations, qui comptent ici parmi les plus anciennes d'Europe. Occupée dès le paléolithique, la Dobrodja est jalonnée de vestiges. Entre la mer Noire et les mondes danubien et carpatique, cette région est propice aux échanges, ce qui attire les Grecs d'Ionie qui, au VIIème s. av. J.-C., y établissent des cités florissantes. L'Empire romain ne fait que renforcer leur prestige. Evangélisée semble-t-il par l'apôtre André, la Dobrodja est l'une des premières terres christianisées d'Europe. Inconvénient de sa situation, cette région a la primeur des invasions qui s'éparpillent ensuite à travers l'Europe. Une civilisation y laisse une empreinte forte : les Turcs s'installent à Babada, dès 1262, relayés ensuite par l'Empire ottoman, qui annexe la Dobrogea un siècle et demi plus tard. Cette dépendance s'achève en 1878, lorsque la région rejoint le jeune Etat roumain.

 

LES PLAGES DU LITTORAL

Unique côte du pays, débouché vital sur la mer Noire, la Dobrodja est devenue dès la fin du XIXème s. le lieu de villégiature de la belle société de Bucarest, à commencer par la famille royale. Une tradition balnéaire qui n'a fait que se développer, notamment à l'époque de Ceaucescu ou une urbanisation massive a permis a des millions de Roumains et de citoyens des pays communistes de bénéficier de vacances à la mer. Quelque peu à la dérive après 1990, les stations du littoral pourraient redevenir une destination touristique majeure.

 

 

Une des premières terres chrétiennes d'Europe :

La Dobrodja est jalonnée de cryptes, tombeaux et basiliques rupestres, témoignages d'une intense et très ancienne activité spirituelle. Elle a donné nombre de martyrs, que célèbrent encore les orthodoxes roumains. Le saint apôtre André aurait évangélisé la Dobrogea. Proche de l'actuelle frontière bulgare, la grotte où il aurait vécu cinq ans est à environ 4 km au sud-est de la route (60 km Ouest de Constanta), en bordure de la forêt du village Ion Corvin. L'ancien ermitage est redevenu monastère en 1990 et, sur la pierre qui aurait servi d'autel à l'apôtre, on célèbre toujours la liturgie.

En direction d'Ostrov (75 km Ouest de la grotte de saint André) fut fondé, au Xème s., le monastère de Dervent, à l'emplacement de trois croix en pierre où neuf disciples de saint André connurent le martyre. Saint Jean Cassien, l'un des pères du monachisme oriental et occidental, mort à Marseille, serait originaire de Casirncea (48 km Sud-0uest de Babadag), Cette région fourmillait d'ascètes et d'ermites qui, sous la pression des invasions, se réfugièrent dans les Carpates, notamment autour de Buzãu, apportant le christianisme aux peuples de l'intérieur des terres.




















Office de Tourisme de Roumanie

www.guideroumanie.com


info@guideroumanie.com





Date

Jeudi 29 Juin 2017

 

Heure

Paris :  09h14

Bucarest : 10h14